Lop Buri

Cité parmi les plus anciennes de Thaïlande, Lopburi commença à se développer pendant la période Dvaravati (du VIè au Xè siècle, attention, après Bouddha, ajouter 5 siècles et demi (543 ans) à nos dates à peu près, donc de Jésus-Christ à Clovis très grossièrement), puis subit les influences Khmer et Ayutthaya. C’est à cette époque qu’elle sera capitale du royaume de Siam sous le roi Narai (contemporain de Louis XIV) très ouvert aux cultures étrangères. A sa mort, l’empire sera interdit aux étrangers pendant 2 siècles !

dsc_0306

L’histoire des illusions de Louis XIV dans sa politique coloniale est très bien racontée là : 

http://www.geo.fr/photos/reportages-geo/expedition-du-siam-la-folle-epopee-coloniale-de-louis-xiv-127594 (merci Jean-Michel)

Mais revenons à notre voyage ! Trajet Ayutthaya – Lopburi en train, debout, puis assis sur un seau aimablement prêté, avec le passage permanent des vendeurs de boissons, fruits, brochettes, crêpes, champignons frits… Des paysages ruraux de rizières, de fermes, de baraques en tôle, de maisons plus cossues, des haies, des bosquets de bambous attirent sans cesse le regard.

Nous longeons chez Noom Guesthouse à l’accueil chaleureux.

 

A Lopburi deux attractions touristiques majeures : les singes et les ruines liées à son statut temporaire de capitale du Siam.

Il y en a partout en ville… des deux ! Mais la turbulence des singes n’est pas du goût de tous les habitants armés de lance-pierres et de bâtons…

dsc_023420170111_22231820170111_21573720170111_220507

Le palais du roi Narai, au parc très paisible.

Et son passionnant musée préhistorique et historique qui permet de bien visualiser les grandes phases de l’évolution du royaume de -3500 à nos jours. Que des trucs qu’on n’apprend pas dans nos écoles… pourtant le royaume de Siam, c’est autre chose que le cinéma hollywoodien…

Une prime à celui qui devine ce que c’est. Ces étranges ėtrons nous ont surpris avant de comprendre pourquoi on les trouve dans un musée….

dsc_0291

On trouve aussi un temple Khmer, le Si Ratana Mahathat qui sert de refuge aux collégiens. La pelouse est impeccable, pas une seule saleté, pas un mégot ce qui contraste avec la ville dont les trottoirs irréguliers ne sont pas toujours propres, les singes pillant les poubelles en répartissant leur contenu non comestible partout !.

Mais au delà, Lopburi est aussi une charmante ville de province animée et paisible à la fois, de 160 000 habitants avec ses marchés de tôt le matin, ses marchés de jour et son marché de nuit…

…ses pêcheurs aux filets carrés à balancier sur le même fleuve que celui qui traverse Bangkok…

…sa déco urbaine…

Nous avons fait un super tour dans la campagne avec la pluie.

dsc_0031

Avec casse-croûte au bord d’un lac, dans des petites huttes sur pilotis pleines de jeunes joyeux et décontractés.

dsc_0364

Visite du temple de l’empreinte de pied du Bouddha (qui paradoxalement n’a jamais mis les pieds en Thaïlande….), le Wat Phraphutthabat Ratchaworamahawiham  (si, si…)

et du temple des paons, mais sans se taper les 600 marches sous la pluie…

dsc_0333

Au crépuscule, nous regardons étonnés des millions de chauves-souris sortir de leurs grottes en un flot incessant et pendant plus d’un quart d’heure, formant dans le ciel une sorte de bat-autoroute : impressionnant ! (zoomez la photo)

dsc_0400dsc_0367

Encore une belle paire de jours riche en expériences variées !

Demain en route pour Sukhothai.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s