Sukhothaï : « Aube du bonheur »

Le royaume de Sukhotai  (« Aube du bonheur ») prospèra du milieu du XIIIe siècle à la fin du XIVe. Cette période est souvent considérée comme l’âge d’or de la civilisation thaïe : l’art sacré et l’architecture de l’époque correspondent au style thai le plus classique. Les vestiges du royaume s’étalent sur 45km2 de ruines et sont l’un des sites les plus visité de Thaïlande  (patrimoine mondial de l’UNESCO).

Sukhothai est considérée comme la première capitale du Siam, bien que ce ne soit pas tout à fait exact. La région était un des sites de l’empire Khmer jusqu’en 1238 quand 2 dirigeants Thaï décidèrent de s’allier pour fonder un nouveau royaume. La dynastie Sukhothai dura 200 ans et comprendra 9 souverains. Le plus fameux fut le roi Ramkhamhaeng qui régna de 1275 à 1317 et aurait développé la première écriture thaïe. Son royaume excédait largement la Thaïlande actuelle. Par la suite, Sukhothai fut absorbée par Ayutthaya en 1438.

—–

Après un voyage en train de 4h (plus 3h d’attente, le train prévu étant complet), de Lopburi à Phitsanulok, avec la climatisation à fond mais un super service comparable à l’avion : boisson fraîche, repas à la place, café chaud, annonce de l’arrivée personnalisée… Mais c’était 2e classe dans cet express : 12€ pour 400km au lieu de 80cts en 3e classe…

Un bus pour Sukhothai (Old city), en compagnie d’un couple de jeunes anglais sympathiques, et nous arrivons à la nuit chez Paolo, le théâtral patron italien de « Orchid Hibiscus Guesthouse », un petit paradis fleuri à l’accueil chaleureux et plein d’oiseaux.

Le lendemain matin « l’extraordinaire petit-déjeuner » et le show de Paolo basé sur « l’atmosphère de Sukhothai » nous convainc de rester 2 jours de plus que la journée culturelle initialement prévue. L’extraordinaire petit déjeuner c’est de la crème de coco jeune avec des bananes de type fressinettes nappées de miel sauvage, les rayons servis sur branche !!! Notons, pour une fois, le vrai café italien !

dsc_0409

L’expérience montrera combien il avait raison pour l’atmosphère…

Nous rejoignons le parc historique à vélo par des chemins de traverse à travers champs et rizières, où le chant des oiseaux remplace avantageusement le bruit des moteurs.

20170114_162615

dsc_0472dsc_0436

dsc_0439dsc_0484dsc_0421

Nous rentrons vers la piscine aux heures chaudes après une petite soupe paysanne aux nouilles, la spécialité locale, et repartons pour le coucher de soleil et les illuminations du samedi soir.

dsc_0523dsc_0545

20170114_200102

Le lendemain matin départ à 5h en vélo pour escalader la colline du Wat Saphran Hin qui surplombe la ville plein Est, avant le lever du soleil.

dsc_0611dsc_0620dsc_0628dsc_0629

Retour à la guesthouse, à vélo à travers le parc historique, avant la clôture de l’extraordinaire petit déjeuner …

… pour une journée paisible, mêlant piscine, lessive, dégustation d’un plat de calmars aux oeufs de canard incroyable et réservations de bus et d’hôtel pour la prochaine étape après-demain, avant la virée à vélo de ce soir, après la chaleur, vers la zone nord du parc et son célèbre Wat Sri Chum.

5 réflexions sur “Sukhothaï : « Aube du bonheur »

  1. SUPER le petit hôtel de charme ! Trouvé par hasard ? Le vélo pas trop dur avec la chaleur ? Y’en a des électriques (je pense à moi lol) ? En tout cas que de couleurs ! Ca me donne envie pour l’hiver prochain, votre parcours m’inspire ! ici grand ciel bleu mais fait froid, heureusement Damart solde ! Bisous Nathalie et Olivier !
    Nadège

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s