Le Triangle d’or

Aujourd’hui grosse journée en moto : départ à l’aube de Chiang Rai, puis Mae Chang et montée au Doi Tung avec arrêt à la résidence d’hiver de la reine mère (Doi Tung Royal Villa) dotée d’un jardin merveilleux, poursuite vers le Doi Tung (1686m) et route de crête vers Mae Sai faisant frontière avec la Birmanie. Puis le Hall of Opium Muséum, le triangle d’or et première rencontre avec le Mékong. Retour par Chiang Saen jusqu’à Chiang Rai juste à temps pour rendre la moto au loueur… belle journée d’aventures ! Peu de photos, conduite oblige,  mais les mythiques y sont !

20170127_194435

 

Le Doi Tung Royal Garden, vraiment magnifique : merci Sam pour la recommandation !

J’ai beaucoup aimé les petites maisons traditionnelles toute en bambou d’une belle simplicitée.

La frontière birmane est bien gardée. Nous pensions être contrôlés au barrage militaire, mais pas du tout, grand sourire et hop, le militaire nous ouvre la barrière. C’est nous qui l’étions. Les militaires ont aménagé un joli point de vue, style tranchées, sans doute pour rappeler la réalité des troubles frontaliers encore récents avec la Birmanie, et la lutte toujours actuelle contre les trafiquants.

Les montagnes s’étendent à perte de vue : la Birmanie.

Le Doi Tung : nous n’irons pas jusqu’au temple au sommet car la moto-scooter fait franchement la gueule dans les montées et nous inquiète…

dsc_0512 au fond la vallée du Mékong, sous les nuages, et la grande plaine alluviale entre Chiang Rai et Mae Sai, vus depuis la route de crête frontalière, au milieu des plantations de café (première fois de notre vie que nous voyons les arbustes de café aux feuilles brillantes) et d’orangers.

Nous descendons une vallée entre deux montagnes en pain de sucre, c’est magnifique et impressionnant. Nous avons une frayeur, car les freins surchauffés ne répondent plus tellement les descentes sont raides (8 à 10% en moyenne et des pointes à 20-25%). Heureusement tout rentre dans l’ordre après une pause photo et de détente tant pour nous que pour la moto en surchauffe de tous les côtés, moteur et freins…

 

Le hall of opium, musée gouvernemental officiel, initiative pédagogique pour montrer les méfaits et mettre en évidence la politique efficace menée par la famille royale  dans la reconversion des agriculteurs, tout en thai et en anglais avec des tonnes de textes, immense et très complet (aspects historiques, botaniques, la fabrication, les ruses des trafiquants, neurologiques, sociologiques…) a fini par nous donner envie de nous défoncer. Nan, je rigole, beurk ! L’aménagement de deux fausses prisons, les études de cas poignantes, la mise en évidence de tous les méfaits des drogues, et le hall de réflexion en sortant avec des citations spirituelles et philosophiques, coupent toute envie. Par contre, de très belles pipes… des boîtes, des théières… très bien fait !

 

Le Triangle d’or : d’un côté du fleuve la Birmanie, de l’autre le Laos et en Thaïlande une grande rue de marchands de tee-shirt. Aucun autre intérêt que la photo mythique ! Et pas l’ombre d’un trafiquant dans ce paysage découvert… ils passent par la montagne dans les forêts.

Et le fameux Mékong que l’on va traverser demain en quittant la Thaïlande, puis naviguer pendant deux jours. Encore de nouvelles aventures ! Laos nous voici !

2 réflexions sur “Le Triangle d’or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s