Croisière sur le Mékong (J2)

Pakbeng est une halte obligatoire pour les bateaux qui font la navette entre Houayxay et Luang Prabang (pas question de naviguer de nuit sur ce fleuve cisaillé de récifs en socs de charrue). Les bateaux arrivent en fin d’après midi et repartent le matin. La plus part des touristes suit le mouvement et le village n’est en effervescence qu’à ces moments là. Du coup,  en journée,  cette bourgade Hmong accrochée à la montagne prend des airs de village tranquille où chacun vaque paisiblement à ses occupations. Il n’y a qu’une rue principale où de nouvelles guesthouse en béton remplacent progressivement les maisons traditionnelles sur pilotis en bois ou en bambou. Nous décidons d’y passer une journée pour en goûter la quiétude.

Nous optons pour un bel hôtel au calme parfait, légèrement à l’écart, pour admirer le coucher du soleil sur le Mékong de la terrasse, un mojito à l’alcool de riz à la main…

Le lendemain, Camille, le patron français, prendra le temps de nous expliquer son fonctionnement ecoresponsable, la gestion du superbe potager mis à disposition des familles du personnel auxquelles le restaurant achète les légumes, ses liens avec le camp des éléphants sur l’autre rive et le fonctionnement du dispensaire mis à disposition d’une ONG « les médecins de Cinguetti Pakbeng » qui soigne gratuitement les laotiens quelques semaines par mois. Un groupe de médecins arrive le soir même pour 3 semaines, hébergé  et nourri gratuitement par l’hôtel. La solide addition de l’hôtel sera utile…

Quelques bêtes nous tiennent compagnie comme ce joli serpent vert tombé du toit devant nous pendant le repas…

Rétifs à l’idée de rencontrer les éléphants  (nous ne l’avons pas fait en Thaïlande), nous nous laissons tenter par une balade en forêt avec eux, après avoir écouté Rodolphe, le patron du camp et futur patron de l’hôtel.  Le camp se trouve dans la forêt sur l’autre rive, et les animaux sont bien traités, se promènent à leur rythme (un éléphant mange en marchant, environ 200kg d’herbe par jour), ne font qu’une rando de 2h tous les 2 jours, et, surtout évitent ainsi une vie de dur labeur à déforester le pays 8h par jour ou la revente à un zoo chinois. Certes ils sont attachés pour la nuit mais dans la forêt et avec 40m de chaîne pour être à l’aise (…) et surtout pour éviter les conflits avec les agriculteurs Hmong de la montagne. Il y a 6 éléphants au camp et on estime qu’il en reste 400 sauvages au Laos et 500 domestiques. Ce type de camp est sans doute une chance pour la survie de l’espèce ?! Le débat fait rage !

Nous passons l’après-midi en compagnie de 3 jeunes femelles malicieuses et joueuses, qui grimpent des petits sentiers étroits avec assurance, en se régalant de bambous et autres mets sauvages. Le cornac du mien s’appelle Mr Pou, je lui explique ce que ça a de cocasse et nous rions de bon coeur un long moment ensemble…

dsc_0964

Nous passons un long moment dans le camp à comprendre la vie des cornacs. Chaque éléphant à son cornac attitré qui passe sa vie avec, envoyant son salaire à sa famille qu’il ne voit guère qu’une fois par mois. Mais ces hommes préfèrent vivre entre eux au camp plutôt que dans leurs villages… Ils ont chacun leur rôle, l’un forgeant au feu de bois, l’autre s’occupant des poules, et tous préservant une compétence dans l’utilisation du bambou et des ressources naturelles pour faire maisons, meubles et plein d’outils variés : nattes tressées,  planchers, pièges à poissons, harpons, arbalètes, cloches en bambous, clochettes en bois…

Rodolphe est si bavard et si passionant dans ses explications sur les modes de vie des habitants que nous rentrons au coucher du soleil…

dsc_1013dsc_0923

La soirée est passée à l’hôtel en un succulent dîner laotien en compagnie d’un couple suisse habitant en Espagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s